Nouvelles

 

Entre science fiction et petites histoires sans prétention.
Plus d’une page, moins qu’un roman.

 

Le bonheur. … Quand on a atteint les 10 milliards, la population a été strictement régulée, on n’a désormais le droit de procréer que si quelqu’un laisse la place. Il y a pour ça un compteur actualisé en temps réel et consultable librement sur internet, et des listes d’attente…

L’escalier  Je suis installé devant un distributeur de billets. Ce n’est pas forcément un bon plan, parce que les gens qui rangent leurs billets dans leur portefeuille n’ont pas de monnaie. Mais j’ai du plaisir à les voir culpabiliser en marmonnant leurs arguments pitoyables…

Robinson  Comme font les bêtes, comme un chien à l’arrêt, il tendit l’oreille, la bouche ouverte, les yeux en exploration circulaire. Rien à voir, rien à sentir, à part la terre mouillée et la promesse de champignons. Rien à entendre, non plus, c’était bien ça le problème, il en prit soudain conscience, le bruit de l’autoroute venait juste de s’interrompre. Il était alors 7 H 30.

Attila … C’est un rouquin. Ce genre d’enfant devrait être malicieux, on imagine les taches de rousseur, le nez retroussé, les genoux écorchés, les cheveux en bataille, le teint rougi par la course, le vent, les flaques d’eau, la fraîcheur du matin. Mais Attila est bien peigné, pâle, calme, absent, un peu étranger….

Le dictionnaire … J’étais parti seul, abandonnant le groupe. C’est un acte répréhensible bien sur, mais une envie pressante m’avait dirigé vers un bouquet d’arbres puis sur un petit chemin serpentant à flanc de coteau parmi les fougères. Je savais que je pourrais sans problème retrouver les marcheurs bénévoles, sans modifier mon programme GPS, j’ai un bon sens de l’orientation…

Un jour.… On s’est baignés en silence, je l’ai prise dans mes bras, comme ça, pour voir, elle était fragile et fraîche, on a couru pour se réchauffer, et, naturellement, elle a accepté de venir marcher avec moi “le plus loin possible“….